INTERVIEW : Yohan CAMBON

Nous poursuivons la découverte des nouveaux visages de l’équipe 1 garçon avec cette semaine l’interview de Yohan Cambon…

Bonjour Yohan. Tu fais partie des nouveaux visages des SG1, peux-tu te présenter ?

J’ai 19 ans, j’habite à Nassiet un petit village perdu dans la Chalosse. Je suis actuellement en STAPS à Tarbes. Plus tard, j’aimerai tout faire pour devenir basketteur professionnel ou alors travailler dans le marketing sportif.

Peux-tu nous retracer ton parcours de basketteur ?

J’ai commencé le basket à l’âge de 6 ans à Amou Bonnegarde Nassiet (ABN) en mini-poussins. J’y suis resté jusqu’en benjamins. J’ai ensuite fait plusieurs sélections : secteur, départementale puis régionale jusqu’à arriver en équipe Sud-Ouest. En parallèle, j’ai intégré le pôle espoir à l’âge de 13 ans. J’ai fait mes 2 années de minimes France à l’ADB pour ensuite partir 3 ans en centre de formation à Boulazac où j’ai évolué en cadets France et également sur ma dernière année en espoirs. Enfin, je suis revenu l’année dernière à l’ADB à cause d’une blessure au genou qui m’a empêché de continuer l’aventure en centre de formation.

En tant que basketteur, si tu pouvais nous décrire tes points forts/faibles, lesquels seraient-ils ?

Je pense que mon tir a 3pts est ma plus grande force avec mon côté mauvais joueur qui me permet de me surpasser pour toujours vouloir gagner. Pour les points faibles, je pense que ma dextérité est mon principal défaut vu que j’ai toujours évolué en poste 4 ou 5. C’est que depuis mes années à Boulazac où je joue extérieur, elle reste donc à travailler encore et encore.

Un souvenir qui t’a marqué ?

Oui mes deux années au pôle espoir reste gravées en moi, avec notamment, le titre de champion de France UNSS et la 3ème place aux finales nationales avec l’équipe d’Aquitaine à Paris. Ce sont deux très bons souvenirs. Mais le meilleur reste quand même le parcours avec l’ADB en coupe Sud Ouest la saison dernière où on a réussi à éliminer les plus gros favoris : Garonne, les espoirs de l’Elan Béarnais ou même le Stade Montois. Malheureusement, nous avons échoué à 1 petit point en finale contre une nouvelle grosse équipe : ASCH. Mais le parcours avec cette équipe je ne l’oublierai jamais c’est sûr !

Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

Mon objectif pour cette saison c’est tout d’abord d’un point de vue collectif, la montée en Nationale 2. Mais aussi, gagner la coupe du monde des Landes ! Ensuite, d’un point de vue individuel, c’est de m’affirmer dans cette équipe de joueurs très expérimentés (surtout à mon poste) afin de gagner le maximum de temps de jeu pour prouver ce que je sais faire sur un terrain de basket.

Un mot sur le REAL CHALOSSAIS ?

Pour moi le REAL c’est une famille. C’est un club qui sera toujours derrière son équipe quoi qu’il arrive et j’adore ça ! Quand on voit l’ambiance mise dans les arènes de Dax en fin de saison c’est juste incroyable et j’espère que cela continuera ainsi !

Comment as-tu signé chez nous ? Comment cela s’est passé ?

Rémy Condéranne a pris contact avec moi. J’ai pu voir le groupe une première fois, puis une deuxième. C’est à la suite de ces rencontres que j’ai décidé de signer au REAL.

Un mot pour les supporters ?

Continuez à mettre autant d’ambiance et de faire vivre le club car c’est une des raisons pour lesquelles j’ai signé au REAL. J’espère qu’on vivra une bonne saison tous ensemble et qu’on ramènera le plus de trophées possibles à la maison !

1,259 total views, 11 views today