INTERVIEW : Romain LATAPY

Romain LATAPY, un joueur au regard tourné vers les sommets de la poule…

A 48 heures du derby chalossais contre HDC, l’intérieur « polyvalent » de l’équipe 1 nous livre ses impressions sur ce début de saison. Un entretien sans concessions mais non sans humour, à savourer sans modérations…


REAL CHALOSSAIS : salut Romain ! La question que tout le monde se pose tout d’abord, comment va ton auriculaire droit ?

Romain LATAPY : il est en mode double face, un côté violet, l’autre normal et j’ai toujours mal. Je remercie chaleureusement Yann Brocaires d’avoir tenter une amputation rapide.

REAL CHALOSSAIS : comment sens tu l’équipe en ce début de saison ?

Romain LATAPY : On est une équipe très soudée. On aime tous être ensemble et faire la fête, on a une très bonne cohésion. On se connaît tous très bien maintenant, par exemple je sais que Thomas DESCAT a un couvre feu corporel à partir de 3h du matin, son corps s’endort. Ah mais tu parlais du basket peut être?

REAL CHALOSSAIS : on sait que ton jeu se base sur des qualités athlétiques exceptionnelles, comment te sens-tu en ce début de saison ?

Romain LATAPY : physiquement je me sens bien. J’ai beaucoup travaillé cet été ce qui m’a permis de gagner 1/2 cm de détente sèche. Je suis donc passé de 2,5 à 3 cm ce qui est quand même énorme. Ca me permet d’être très spectaculaire le cas échéant (souvenez vous de son dunk du week end dernier).

REAL CHALOSSAIS : peux-tu donner à nos internautes la définition d’un poste 4 moderne, poste très méconnu du grand public ?

Romain LATAPY : le poste 4 moderne est une utopie. D’ailleurs j’appelle ça plutôt un poste 4 du futur. En gros, c’est quelqu’un qui n’a pas de poste, on ne sait pas ou le mettre sur le terrain et il a le droit de tout faire. Il est pas assez costaud pour être 5 et pas assez bon dribleur et rapide pour être un poste 3. On a donc inventé ce mot pour les gars comme moi qu’on ne sait pas ou mettre sur le terrain !

REAL CHALOSSAIS : tu as inscrit 21 points le weekend dernier à Saint Rogatien (meilleur marqueur du match) ; comment as-tu fait pour empêcher Arii MEUEL de prendre ses 20 tirs hebdomadaires ?

Romain LATAPY : alors déjà je lui ai mis un coup de pression avant le match. Ensuite j’ai demandé au coach de le faire moins jouer et de mettre en place des systèmes pour les postes intérieurs. Sur un rebond je lui ai même mis une « tartine » du coup il s’est vite calmé. Tout ceci a fait qu’au final il a pris seulement 16 tirs.

REAL CHALOSSAIS : comment vois-tu ce match de samedi contre HDC ? Est-ce une revanche par rapport à la déculottée de l’année dernière en coupe des Landes ?

Romain LATAPY : réponse censurée.

REAL CHALOSSAIS : dernière question, si tu étais un joueur NBA, quel serait-il ?

Romain LATAPY : je serais un Mix de mes 2 joueurs préférés. Pour mes qualités athlétiques je serais Jared Dudley et pour mon QI basket JaVale MacGee.


1,105 total views, 1 views today