INTERVIEW : Thomas DESCAT


Retrouvons cette semaine un entretien exclusif avec Thomas DESCAT, signé de notre reporter infiltré…


REAL CHALOSSAIS : Bonjour Thomas. Tu es arrivé l’année dernière dans cette équipe de vieux briscards du REAL. Comment tu te sens au milieu de tous ces vieux loups strapés comme des momies et remplis d’hernies discales ?

Thomas DESCAT : Bonjour ! Et bien écoute je m’y sens plutôt bien, je dirais même à mon aise. Effectivement je n’avais encore jamais joué avec des joueurs plus expérimentés, pour ne pas dire vieux (je joue la sécurité, depuis quelques semaines Don Doche est d’humeur Metta World Peace et c’est un plaisir de pouvoir le faire au REAL.

REAL CHALOSSAIS : Tu fais partie des très rares landais de souche à avoir une détente sèche de plus de 18 cm. Comment expliques-tu le fait que ton premier Dunk sous le maillot bleu ait été écrasé seulement le weekend dernier contre La Choltière ?

Thomas DESCAT : Incroyable coïncidence, j’avais perdu ma corde à sauter depuis 1 an et je l’ai retrouvée y a 1 semaine. Donc quand l’occasion s’est présentée de pouvoir mettre à l’œuvre les milliers de sauts effectués au cours de la semaine je l’ai saisie…

REAL CHALOSSAIS : Par l’intermédiaire d’un réseau social très connu tu nous gratifies de belles photos dans ta salle de musculation le dimanche matin, muscles saillants. Peux-tu nous indiquer si tu prépares la saison des plages un peu à l’avance ou si tu plies les barres de fonte pour être plus efficace le samedi soir ?

Thomas DESCAT : (Rire) Tu fais bien d’aborder le sujet, et je te rassure c’est bel et bien pour être plus efficace le samedi soir. On est avant tout dans une recherche de performance. Cordialement.

REAL CHALOSSAIS : Si tu avais le choix, tu préfèrerais faire du un contre un avec King Ilardia ou avec le Virus Rémi Tresgot ? Détail important, il n’y a pas d’arbitres et donc c’est de l’auto-arbitrage.

Thomas DESCAT : Le détail est TRÈS important. Mais je choisirais quand même Rémi «le virus» Tresgots, car je pense pouvoir le raisonner et faire de lui un mec honnête et bon perdant. Ahaha !

REAL CHALOSSAIS : Samedi dernier tu es très vite sorti en début de match après avoir fait 2 fautes rapides. Est-ce que tu peux nous raconter comment et surtout pourquoi tu prends exemple sur Romain Latapy qui est un adepte de ces retours accélérés sur le banc de touche ?

Thomas DESCAT : Trop d’envie mal canalisée ou des arbitres à fleur de peau ? Je n’ai pas encore la réponse mais j’y travaille. En ce qui concerne Romain Latapy, qui ne rêve pas de pouvoir être comme lui. Pouvoir dégainer comme Lucky Luke et replier en défense comme James Harden.

REAL CHALOSSAIS : On sait que ce sont souvent des moments très particuliers dans une vie de sportif : qu’est ce que ça fait de jouer contre son petit frère ? (Le numéro 4 de Choltière)

Thomas DESCAT : Beaucoup d’émotions…

REAL CHALOSSAIS : Tu as joué en Espoirs Pro A plusieurs années. Franchement, tu préfères jouer à la « Air France Aréna » de Saint-Aubin blindée à ras bord ou jouer dans la salle du POLDER à Gravelines complètement vide ?

Thomas DESCAT : Il se trouve qu’à mon époque, les matchs espoirs ont lieu à SPORTICA en lever de rideau de l’équipe pro, donc les fans Dunkerquois étaient au rendez-vous. Mais il est vrai qu’après avoir gouté à l’ambiance du public landais il est difficile de ne pas apprécier. C’est unique.

REAL CHALOSSAIS : D’après nos sources tu es très proche de notre nouvelle recrue Ismaël Condé. Beaucoup se pose la question mais personne n’ose lui demander à cause de la taille de ses épaules?: est ce que tu peux nous dire s’il sait faire des alley oop(*) ?

Thomas DESCAT : D’après les rumeurs et les bruits de couloirs et comme les murs ont des oreilles, il possède le alley-oop dans son panel de compétences mais il recherche actuellement un joueur capable de pouvoir lui envoyer une passe millimétrée pour faire lever la salle.

REAL CHALOSSAIS : Samedi c’est Saint-Médard en Jalles qui arrive à Hauriet. Pronostic ?

Thomas DESCAT : Grosse équipe, avec des joueurs d’expériences. Je pense que le classement ne reflète pas réellement leur niveau. On sort d’un mois avec 2 week-end off et un match de coupe. A nous d’aborder le match comme il se doit et de confirmer samedi soir contre St Médard.

REAL CHALOSSAIS : Dernière question, si tu étais un joueur NBA, tu serais qui ?

Thomas DESCAT : Jayson Tatum (futur Kobe)

* le alley oop consiste à faire une passe vers un joueur qui récupère le ballon en l’air et qui rabat le ballon vers le cercle en touchant ce dernier avec les mains.

797 total views, 5 views today