EUROBASKET 2015 : La France en Bronze

équipe de france bronze


Drôle d’endroit pour une rencontre… Les deux favoris de l’EuroBasket n’avaient pas prévu de se retrouver à 14h00 ce dimanche 20 septembre. Il leur a pourtant fallu se résoudre à servir de lever de rideau au grand rendez-vous de la soirée entre la Lituanie et l’Espagne. Résultat des courses une ambiance toujours aussi festive dans les tribunes où les supporters se sont déplacés en masse pour un dernier au-revoir aux Bleus mais un rythme haché sur le terrain où les deux équipes ont mis du temps à trouver l’adresse (4/18 en cumulé pour débuter), tandis que les fautes pleuvaient au point d’agacer Sasha Djordjevic, rapidement sanctionné d’une faute technique. Bien en place défensivement l’Equipe de France a profité de la vista de Nando De Colo et des lancers-francs de Tony Parker pour faire la course en tête avant que deux balles perdues et le réveil de Bogdan Bogdanovic ne ruinent cette belle entame.

Une mauvaise série stoppée par deux joueurs venus du banc. Evan Fournier tout d’abord avec 7 points éclair au cœur du deuxième quart-temps. Puis Charles Kahudi, envoyé en mission spéciale sur Milos Teodosic. Le néo-villeurbannais ressortira après 7 minutes et 24 secondes sous une ovation des 24.092 spectateurs du stade Pierre Mauroy, séduits par sa dureté et son activité. Le meneur du CSKA lui, pointait à la pause à 0 point, 0/4 aux tirs et 3 balles perdues alors que son binôme à Moscou, Nando De Colo assurait un peu plus sa place dans le cinq idéal du tournoi (10 pts).

Et cette fois, la France n’a pas lâché sa proie et a réalisé ce qu’elle n’était pas parvenue à faire face à l’Espagne : un break définitif. Parker à la distribution, De Colo à la finition, Batum et Gobert immenses en défense, les champions d’Europe en titre ont laissé leur cœur brisé sur le parquet. Pour partir sur une bonne note, pour remercier un public qui les aura accompagnés pendant deux semaines et pour aller chercher une troisième médaille consécutive dans un EuroBasket et une quatrième en cinq ans en y ajoutant celle conquise à la Coupe du Monde l’an passé.

Un podium qui n’effacera pas la tristesse de ne pas avoir remporté une nouvelle médaille d’or mais une conclusion plus douce et un message envoyé à tous les prétendants à une place aux Jeux Olympiques de Rio. Ils seront 18 sur la ligne de départ. 3 à l’arrivée.

Source : Site FFBB

2,053 total views, 1 views today