BILAN SAISON 2016-2017 – Equipes séniors


ÉQUIPE 1M (N2) : C’était une montée historique pour notre club dans cette haute et difficile division de la Nationale 2 avec pour la plupart des équipes des joueurs professionnels au sein de leur groupe. C’est une montagne donc à gravir, d’autant plus que la poule A propose des déplacements très lointains vers la Côte d’Azur ! Au menu du début de saison, quatre déplacements sur cinq rencontres pour nos protégés et un premier court succès à Marseille 78-79 va lancer idéalement la saison avant de s’incliner lourdement à Garonne. Pour la première à domicile de nouveau une victoire à l’arrachée grâce à capitaine Brocaires face à Valence 70-69. Puis une nouvelle grosse performance à Venelles 72-80 et un court et honorable revers à Golfe Juan vient compléter ce premier bloc bien réussi. Vient le match tant attendu de l’année face aux voisins de l’UDG et c’est dans une arène de Toulouzette bondée avec plus de 1500 personnes que nos bleus rivalisent toute la rencontre avant de lâcher prise dans les dernières minutes en s’inclinant 56–60 ! La suite sera suivie d’irrégularités mais sans réel danger au classement jusqu’à l’hiver où de nombreuses blessures viennent perturber le collectif. Mais soudés comme jamais, nos promus réalisent deux performances XXL en battant tour à tour les leaders Golfe Juan et Toulouse d’un point dans des ambiances bouillonnantes. Par ces résultats, le maintien est acquis de haute volée et le championnat sera terminé en roue libre. Le bilan est équilibré avec 13 victoires pour 13 défaites : une magnifique saison donc pour les protégés de Marcel et Franck. Les regrets seront les parcours en Coupes où tout d’abord, en Coupe des Landes, après avoir éliminé BTO, HDC et TBC, les réalaise se reprennent les pieds dans le tapis face à Coteaux du Luy en demi-finale. Grand dommage, si près des arènes de Gamarde ! Mais nos garçons auront droit de fouler malgré tout le sol Pomarezien en Coupe Sud-Ouest. Sans grande embuche jusqu’au final 4, ils affrontent l’UDG en demi-finale : les Réalais tombent à nouveau sur un os, bien plus outillé et armé et ils s’inclinent honorablement de dix petits points. Un peu de repos à présent après cette saison marathon !

Le groupe subira quelques modifications à la rentrée avec les arrêts des locaux Yann Brocaires et Baptiste Dezes et les départs de Thomas Lamarque, Aymeric Benon et Malik Hoffmann. Thomas Descat et le serbe Srdjan Grujic arriveront porter le maillot ciel et marine d’un groupe de 10 joueurs. La poule sera connue dans les prochains jours.

ÉQUIPE 2M (R3) : Ils se l’étaient promis autour d’une table il y a un peu moins d’un an : après deux descentes consécutives, l’équipe 2 du REAL voulait repartir de l’avant avec un groupe quasi-similaire et remonter au deuxième niveau régional. Elle n’a absolument pas laissé place au suspense. Une phase aller écrasée du premier match face à Layrac 2 (87-61) au dernier à Oloron (51-100) : 11 victoires en autant de matchs, des matchs bouclés en une mi-temps. Seul Lons aura titillé les réalais (56-58). Les seconds  Navarrenx sont à deux victoires, les troisièmes Lahourcade à trois victoires. Autant dire que la (re)montée est largement envisageable, dès janvier. La première contrariété arrivera fin janvier au plus mauvais moment, face aux rivaux et voisins de MONTAUT à domicile (85-87). Le doute n’a pas le temps de s’installer et, plus ou moins laborieusement, l’équipe repart de l’avant et continue à largement dominer sa poule. La montée sera officialisée début mars après la victoire face à Lahourcade (77-58). Après cela, il suffisait d’assurer la première place pour jouer les phases finales. Les défaites face à Lons et à Mérignac permettront aux gars de se remettre en question avant les phases finales. En demi, face à JUMP (qu’ils avaient rencontré peu avant, lors du Trophée Aquitain), rien ne fut simple : la victoire a mis du temps à se dessiner et a eu don de secouer les réalais, 69-82. Un très bon test avant d’affronter les Girondins du Haillan en finale, qui s’apparente être l’équipe la plus redoutable de ce championnat par ses résultats : 19 victoires à plus de 20 points d’écart de moyenne. Les attaques, surtout celle réalaise, se sont cassées les dents sur les défenses. En échec une grosse partie du match à mi-distance sur la zone girondine, ce sont dans les dernières secondes que le REAL remportera le titre : un tir à trois points de Thomas Lamarque qui envoie les réalais au paradis, 68-71!

Trophée Aquitain : A côté de cette saison en championnat parfaite, le REAL a pu y ajouter un peu de piment à prenant goût à cette coupe, peu courtisée. Avec un calendrier favorable (réceptions de Vieux Boucau, ASCH 2 puis Oloron), les gars jouent ces matchs sérieusement et s’imposent. En demi-finale, ils affrontent une première fois la JUMP dont ils auront toutes les peines du monde à s’en débarrasser, 67-73. Finalistes dans les arènes pomaréziennes, les ciels et marines ont l’occasion d’ajouter la cerise sur le gâteau face à Layrac, pensionnaire de pré-nationale. On leur prédit un enfer, ils réaliseront un superbe match, plein d’envie et de courage. Face aux grands gabarits adverses, ils ne se laissent pas démonter et jouent crânement leur chance. Ils ne craqueront que dans les dernières minutes, avec les honneurs, 69-79.

Coupe Intermarché : Après avoir bénéficié du forfait de l’Elan Tursan 2 pour l’entrée en lice, le REAL butter sur sa bête noire de l’année, MONTAUT, en 1/4 de finale, 68-78.

ÉQUIPE 1F (D1) : Avec la refonte de l’effectif avec un mélange des jeunes de l’équipe 1 et des filles de la 2, Didier Lafitte et les siennes entraient dans le championnat un peu dans l’inconnu. La mise en route est un peu délicate avec deux défaites frustrantes à Mimbaste et face à Arboucave suivi d’une large défaite à St Médard, équipe de haut de tableau. Le derby à Montaut vient à point nommé et le REAL arrache sa première victoire de la saison de 4 points. Cette embellie est de courte durée puisque 4 défaites de rang viennent clôturer l’année, souvent sur de gros écart face à Basket Arrigans, Gaujacq et Hagetmau. Bien que relégable, le premier match de 2017 et la victoire après prolongation face à Cassen/St Geours permet aux filles d’entrevoir le maintien. Ce début d’année est prometteur malgré de courtes défaites (encore face à Mimbaste/Clermont et à Aroucave) et une belle lutte face à St Médard. La victoire face à Montaut fait du bien moral et confirme les progrès. Après la défaite à Habas, la victoire encore après prolongation à Cassen fait sortir les filles de la zone de relégation. Les sorties à UJSBP et face à Gaujacq sont encore très convaincantes mais se soldent par des défaites. La défaite face à Hagetmau conjuguée à la défaite des rivales de CSGB place le REAL à la huitième place, place de barragiste pour le maintien. En match aller-retour, le REAL était confronté à l’ASCH. Le match aller à Saint-Aubin est de très bonne facture mais un relâchement permet aux filles de ne l’emporter que de 4 points, 59-55. Le match retour sera une véritable déroute de nos filles qui n’existeront pas dans ce match, 61-35. Les filles sont donc condamnées à descendre à l’échelon inférieur.

Coupe Lasaosa : C’était peut-être l’équipe réalaises qui avait le plus de chance mais à Cauna (D2), les filles s’inclinent au finish, 52-51.

ÉQUIPE 3M (D1) : Avec quelques jeunes et un plus d’expérience avec un nouveau coach, on pouvait espérer un maintien plus tranquille que la saison passée. Avec un calendrier très délicat, la saison démarre mal. Rivalisant à peine une partie du match face aux cadors (Barcelonne du Gers, TBC2 et BTO), les réalais passent près mais la jeunesse fait un peu défaut à l’équipe dans les durs moments, comme à Haut-Mauco ou Biaudos. Le mois de novembre lance enfin la saison avec deux succès de bonne facture face à Magescq et à l’Elan Chalossais. Mais face à St Cricq et à Saubrigues, les gars retombent dans leurs travers dans des matchs à leur portée et s’inclinent. 5 équipes sont alors concernées par le maintien. La phase retour commence par deux claques : à domicile face à Haut-Mauco, un concurrent direct, puis à Barcelonne. Deux victoires viennent entretenir l’espoir : face à TBC, jouant pourtant la montée et Biaudos. Dans la dernière ligne droite, les quatre derniers matchs se sont joués à un ou deux points. De quoi rager lors de la défaite après prolongation à Magescq puis à St Cricq d’un point alors que le REAL pouvait valider son maintien. La dernière victoire, d’un point après prolongation face à Saubrigues est anecdotique. Après deux saisons où le maintien fut décroché dans les derniers instants, l’équipe 3 du REAL évoluera à l’échelon inférieur. Mais coup du sort !!! Fin mai, le comité des Landes propose une ultime chance aux réalais avec un match de barrage pour se maintenir face à l’ASCH 3, neuvième de l’autre poule, pour remplacer un désistement de montée. Malgré la longue interruption, les gars rechaussent les baskets pour produire un des matchs les plus aboutis de la saison et s’offrent leurs rivaux avec leur pléiade d’ex-nationaux (Bô, Lafitte, Lespiaucq) au terme d’un match plutôt maîtrisé dans une vraie fournaise, 71-80.

Coupe Lasaosa : Comme à son habitude, l’équipe 3 ne franchit pas le premier tour de cette coupe. Comme à son habitude, elle chute contre un bien plus faible (US Adour 2, D3), encore une fois d’une façon peu louable, 75-47.

ÉQUIPE 2F (D2) : On ne s’attardera pas sur la très difficile saison qu’ont subit les filles. Engagées dans un niveau qui n’était pas le leur, la saison s’est transformé en un chemin de croix. Enchaînant les défaites, parfois très lourdes, et vite fixées sur leur sort, les filles n’ont pas pu terminer la saison, la démotivation prenant le pas sur l’envie, à trois journées de la fin.

Coupe Lasaosa : En plus de connaître une saison difficile, le tirage au sort n’a pas fait de cadeau en envoyant Cauneille, finaliste de cette édition et barragiste pour la montée en région, face aux réalaises. Défaite logique, 36-68.

ÉQUIPE 4M (D3) : Après une première phase convaincante avec seulement deux défaites à Cauna/Souprosse/Aurice et à l’USSAB pour 6 victoires avec quelques jolis cartons (112-63 et 59-91 face à Labouheyre, 32-84 et 80-43 face aux voisins de Montaut), les réalais se sont une nouvelle fois qualifiés pour le championnat Honneur. Tenants du titre, il était difficile de faire aussi bien mais les phases finales étaient envisageables. Dans une poule dominée par Serres-Gaston, les réalais ont connu des résultats en dents de scie. Malgré des contre-performances deux fois contre BCG et face à Magescq, les réalais se qualifient sur le fil pour les ¼ finale, décrochant la dernière place qualificative. La marche sera beaucoup trop haute face à BTO 2 qui s’imposera sans contestation lors des deux manches. La conquête du doublé était bien difficile.

Coupe Lasaosa : Après un superbe duel face à ASCH 3 qui évolue deux divisions au-dessus, le REAL tombe avec les honneurs, 87-90.

1,100 total views, 2 views today