Les résultats du week-end du 3-4 novembre


Première victoire pour l’équipe 3, en déplacement à Mimbaste !

SAMEDI 3 NOVEMBRE

– NATIONALE MASCULINE 3 à 20H00 MOUTIERS SUR LAY : MOUTIERS SUR LAY – REAL CHALOSSAIS 1 : 58 – 91

Après un week end libre la semaine dernière, les bleus repartaient au mastic ce week end à l’extérieur chez les derniers de la poule Moutiers. Une équipe new look avec le départ d’Arii Meuel, la blessure de JC Crabos et le retour de la pépite du club Enzo « Auditoré » Labat. Les bleus arrivent sur place sur les coups de 19h10. Avec le match à 20h, la salle bien garnie, le parquet bien souple, la température négative : ouais ouais ouais, ca sent encore le gros début de match dégueulasse. D’entrée de jeu, on sent que la match ne va pas être facile. Les blancs se battent et lâchent vraiment rien. Pire, ils ont du vice et aiment mettre la tête là où certains ne mettraient pas une pâte. Ça accroche, ca met des brins, oui Cyril Doche à la bave qui coule depuis le banc de touche « fais moi vite rentrer coooach ». Les bleus prennent les devants grâce à Yann speedy Brocaires. Le meneur from Poyanne Beach est partout. 2 points, 3 points, interceptions, Yanou va plus vite que tout le monde en ce début de match, bien accompagné par le jeune chiot Toto Descats qui par un triple suivi d’une pénétration fait grimper l’écart pour les bleus. Romain Latapy fait ses 2 fautes rapides habituelles depuis plusieurs matchs ce qui lui permet de rapidement rejoindre le banc de touche. La malchance diront certains, le Karma diront d’autres : en effet, quand tu cries haut et fort que tu préfères Roger Federer à Michael Jordan, le basket ne peut pas te le rendre… Notre King local Alex Ilardia ne tarde pas à le rejoindre avec également deux fautes, pressé de reprendre le championnat du monde de Perudo dans le minibus probablement. Le premier quart temps se termine de façon cradasse mais les bleus sont quand même devant : 16 à 25. Au début du second, ce n’est pas du tout la même chanson. Les blancs ont mangé du lion et leur banc fait la différence. Intensité défensive retrouvée, adresse folle, ils reviennent au score à vitesse grand V et se rapprochent dangereusement des bleus. La bonne rentrée du numéro 4 Thibaudeau (rien à voir avec le coach NBA) permet aux locaux de revenir à égalité dans ce 2ème quart. Le REAL laisse passer l’orage calmement et garde le score grâce à la présence d’Isma Condé sous le cercle et de Cyril Doche qui avec son doctorat en massage de dos adverses fait couiner les intérieurs. Rebond de Cyril, sortie de balle vers Francky Ben’s qui entend le signal de Yann « bip bip »! Passe devant au dessus de la défense. Derrière Yann enclenche le Turbo : il grille tous les défenseurs adverses, va s’acheter une chocolatine chez Michel le boulanger du coin, commande une bière à la buvette et revient sur le terrain pour finir la contre attaque pendant que tous les autres joueurs n’ont pas encore passé la moitié de terrain. Les bleus sont à plus 8 à la mi-temps, non sans mal! Le 3ème quart-temps n’est en général pas le favori de nos bleus. Cette fois ci, il sera fatal pour les locaux. La zone press bleue fait très mal aux blancs qui n’arrivent plus à monter le ballon en attaque. Toto Descats et Yann récupèrent les ballons et vont terminer les contres attaques. Romain Lataps, après s’être excusé auprès du monde du sport d’avoir comparé Jojo à Federer, peut enfin faire parler sa technique sous le cercle et offre des caviars à Isma Conde qui domine physiquement les valeureux charentais. Le score gonfle rapidement pour les bleus qui avec cette défense de fer n’encaissent que 8 points dans ce 3ème quart (8 à 25 pour le Réal dans ce quart temps). Le 4ème n’est qu’une formalité pour les bleus qui gèrent parfaitement. Le match se termine tranquillement sans embûche. A noter la belle prestation de Moutiers qui malgré son classement affiche une salle comble et se bat jusqu’au bout sur le terrain. La réception était sympa avec un bon foodtruck et quelques bières, il nous faut pas grand chose pour nous rendre heureux. La semaine prochaine, le REAL sera exempt pour ensuite affronter l’USD en Coupe des Landes.

Scoring : Brocaires : 19 – Descat : 18 – Tresgot 2 – Labat 2 – Illardia : 10 – Latapy : 6 – Benoit : 12 – Condé 22 – Doche 0
– Régionale Masculine 3 à 20H00 CAUPENNE : REAL CHALOSSAIS 2 – US TALENCE : 70 – 49

La réception de la lanterne rouge devait être une formalité. Mais le départ est calamiteux, 0-9 et oblige un premier temps mort réalais. Même si la réaction est immédiate en scorant 5 points en une minute, le jeu des locaux n’est guère alléchant. Les rouges n’ont pas un jeu supérieur mais par un dunk, ils finissent le quart en tête, 12-15. Malgré un manque d’adresse, la machine se met tout doucement en marche et par quelques séquences de jeu rapide, le REAL prend les devants à la quinzième. Malgré un petit relâchement avant la pause, les bleus sont sur les bons rails, 35-25. Le début de seconde période repart dans le mauvais sens et les Talençais recollent, 39-35. La spirale est stoppée par un 11-0 en faveur du REAL. Le jeu « foufou » des visiteurs a trouvé ses limites et le matelas gonfle en faveur des locaux, 57-40, 30ème. Pourtant, les rouges et blancs ne s’avouent pas vaincus et jettent leurs dernières forces dans la bataille, profitant des nombreuses secondes chances accordées par les locaux. Le match se finit en roue libre et les bleus renouent avec la victoire 70-49 après leur première défaite.

– D1F – PRE RÉGION à 21H00 BENESSE LES DAX : BASKET LUY ADOUR CLUB 2 – REAL CHALOSSAIS 1 : perdu de 11
– D1M – PRE RÉGION à 19H00 MIMBASTE : MIMBASTE CLERMONT BASKET 1 – REAL CHALOSSAIS 3 : 53 – 62

Il n’y avait pas d’autre choix ce week-end que de gagner pour l’équipe 3, dernière au classement, face à MCB, un point devant. L’équipe est motivée, agressive avec le ballon face à une défense spéciale en 3-2 bien compacte dans la raquette. Cependant, en défense, les réalais ont du mal à tenir les duels et concèdent trop de paniers pour créer un petit écart, 19-21. L’écart restera minime jusqu’à la mi-temps où les bleus passeront à +8. Au retour des vestiaires, voyant une équipe de jeunes qui lui tenait tête, l’adversaire se fit confondre avec une équipe que l’on peut voir le dimanche après-midi sur un rectangle vert avec un ballon de forme différente. S’en suivent 4 fautes anti-sportives, 2 techniques et quelques bleus (pas les deux couleurs de notre maillot). Les réalais font tout de même des efforts pour rester dans le match malgré quelques ballons perdus sur une press tout terrain. Bref, première victoire pour l’équipe 3 en quête de régularité cette fois-ci !

– U18F – COUPE M.GHROUM – 1/16e à 15H00 SAINT PIERRE DU MONT : SAINT PIERRE DU MONT – REAL CHALOSSAIS 1 : 42 – 72

Premier match de Coupe et sans le fameux Ariirimarau alias Tahiti boy aux commandes. Cela se ressent dès le début avec un match compliqué en première mi-temps face à une équipe de Saint Pierre du Mont physique qui fait peur aux visiteuses bleues. Celles-ci décident de regarder leurs adversaires jouer et se reposent uniquement sur les encouragements du bulldozer qui ne jouait pas pour réparation technique. La première mi-temps se finit sur un 23-32 pour nos bleues. Coach T très en colère va leur mettre un savon dans les vestiaires, ce qui va piquer un peu leur orgueil. Il décide de réorganiser la défense en une bonne zone, avec des barbelés et des tranchées dignes de 14-18. À partir de là, c’est le réveil, carrot girl (alias Clemsy), hors jeu depuis le début du game, commence à rentrer quelques tirs. Margot, aussi molle que des pâtes trop cuites en première mi-temps se décide à bouger un peu et va enfin attaquer le cercle. Pendant ce temps, dans la raquette, Clémence et Émilie vont envoyer du bois et commencer à faire quelques écrans de retard (pas trop tôt) qui offrent des paniers faciles en contre attaque pour le REAL. Le réveil du Snake (Agathe) qui décide enfin d’envoyer des passes dans les mains de ses coéquipières et non plus en touche ou à l’adversaire arrive à point nommé. La machine se remet en marche, toujours encouragée par le bulldozer. Un bon petit match au final qui se finit sur une large victoire des bleues.

– U15M – COUPE F. FAUTHOUX Tour Préliminaire 2 à 14H00 HAURIET : REAL CHALOSSAIS 1 – BASKET LUY ADOUR CLUB : 79 – 65

Un très gros match des joueurs qui sont à féliciter. Ils se qualifient pour le tour suivant de la coupe Fauthoux. Il faut continuer ainsi !


DIMANCHE 4 NOVEMBRE

– D3M BR à 13H00 SAUGNAC ET CAMBRAN : BASKET LUY ADOUR CLUB 3 – REAL CHALOSSAIS 4 : 77 – 49

Invaincus jusqu’à présent, les Réalais démarrent laborieusement le match. S’ils sont dans les clous après 10 minutes, 19-15, ils ne le sont plus du tout après le 18-0 encaissé. Les réalais sont totalement absents et dépassés par les locaux bien plus vaillants et adroits. Les lignes de jeu bougent et se rétrécissent sous les pieds des bleus, c’est dire ! 44-23 à la pause. La seconde période ne changera rien mis à part un léger mieux défensivement mais l’attaque reste muette, l’adresse étant clairement côté locaux. Lourd revers 77 à 49 face au BLAC, chat noir des équipes séniors réalaises ce week-end qui a détrôné une deuxième équipe invaincue. Première défaite de la saison qui ne change rien au classement mais le prochain match à Cauneille sera décisif.

– U20M Phase 1 à 11H00 LARBEY : REAL CHALOSSAIS – AV. SERRESLOUSIENS COLOMBIENS HORSARROIS : 64 – 85

L’objectif était simple pour nos Juniors ce dimanche matin à Larbey contre Horsarrieu : faire mieux que le 101 – 50 pris au match aller. Un objectif raisonnable et à priori réalisable. Sauf que l’entame de match catastrophique (une fois de plus !) met tout de suite le doute. La défense adverse empêche nos bleus de mettre en place les systèmes en attaque et le déficit de taille permet pas de défendre correctement. Des gestes d’énervement apparaissent, ce qui n’arrange en rien la fluidité du jeu. Résultat à la mi-temps : 15 – 49 ! Une prise de conscience de chaque joueur devient indispensable pour éviter un nouveau naufrage. Et, miracle, les Réalais reviennent sur le terrain avec un état d’esprit beaucoup plus conquérant : les joueurs, plus vaillants, se mettent à enfiler les paniers à la chaîne tout en étant mieux organisés en défense. Une 2ème mi-temps à l’inverse de la 1ère qui verra les Bleus réduire le score, éviter la correction et atteindre l’objectif prévu au départ. Une défaite, certes, 64 – 85, mais qui laisse envisager des jours meilleurs, il suffirait juste d’éviter ces habituels débuts de matchs catastrophiques pour se faciliter la tâche !

558 total views, 1 views today