Présentation du weekend du 8-9 février


SAMEDI 08 FÉVRIER

– U11M, 13H30 à St Martin de Seignanx (vs BBSM) :

La belle série continue pour nos poussins. Le collectif se remet en place petit à petit et la confiance reviens. Leader de la poule, il faudra se montrer sérieux pour le dernier match aller à BBSM toujours sans succès.

– U13M, 15H30 à Saint-Aubin (vs ABC) :

Coup d’arrêt pour nos benjamins. Après quatre mois sans défaites, la solide formation de JUMP a battu les nôtres de dix points. Pour autant, il faudra se reprendre pour le dernier match aller avec la réception des voisins du ABC. En cas de succès la seconde place serait préservée à mi-chemin.

– U15M, 13H30 à Saint-Aubin (vs BLAC) :

Inarrêtables ces minimes ! Un succès au buzzer le weekend dernier fait que nos garçons sont encore invaincus en Série A mais attention le BIG match arrive samedi avec la réception du BLAC, aussi invaincu et qui descend de Pré-Région. La place de leader en jeu, il va falloir sortir un très gros match pour pouvoir bousculer les adversaires.

– U18F, 13H à Bassens (vs Côteaux de Garonne) :

Nos cadettes ont enfin lancé leur saison en Région par un succès intéressant face à Villeneuve sur Lot (66-46). A présent, il va falloir faire un coup à l’extérieur et la marche semble haute à Bassens qui est invaincue pour le moment avec trois succès en trois matchs. Sans pression et avec un effectif toujours légèrement décimé, nos filles ont malgré tout les moyens de viser la victoire, ce qui constituerait un véritable bonus pour la suite.

– REAL 1F, 20H à Larbey (vs Elan Tursan) :

Toujours invaincues en 2020, les filles reçoivent la solide formation du Tursan, classée 3ème juste devant les réalaises. Battues de six petits points à l’aller, tout est donc jouable et elles peuvent en cas de succès monter donc sur le podium, une récompense à mi-saison. La bataille fera rage sur le sol larbeyen.

– REAL 2M, 17H à Caupenne (vs Agen BC 2) :

La formation de Patate toujours seule en tête. La venue de Agen BC sera un bon test. Troisième, c’est une équipe difficile à bouger, les réalais s’étaient cassés les dents sur le parquet Lot-et-Garonnais à l’aller (70-57). Malgré tout, la force est cette invincibilité à domicile pour les chalossais et l’objectif sera de le rester toute la saison. L’expérience du groupe fait souvent la différence dans ce genre d’opposition, la place de leader pourrait donc être encore conservée avant la soirée de l’équipe prévue à Saint-Aubin.

– REAL 1M, 20H30 à Saint-Aubin (vs TOAC) :

Le REAL va un peu mieux ces derniers temps avec deux succès consécutifs et conservent leur seconde place toujours derrière les voisins de Côteaux du Luy. Le derby la semaine passée à Urgons face à un TBC en pleine bourre a permis aux ciels et marines de réenclencher une dynamique avec un succès mérité. Le poste 4 réalais Romain Latapy analyse ce match sans enflammade : «  on a pas fait un grand match samedi dernier mais on a fait un bon derby et c’est vraiment important de savoir gagner ces matchs si spéciaux ». Le mois de février chargé continue puisque ce weekend débarque le troisième de poule, les Toulousains du TOAC. Une solide formation, un promu qui fait très bonne figure en étant sur le podium depuis quasiment le début de saison. Même si la montée n’est plus d’actualité les Toulousains sont très performants à l’extérieur avec déjà cinq succès et pas des moindres du côté de Oloron, Frontignan, Cahors, HDC et Malaussanne ! Gare donc à cette redoutable équipe. De plus, le REAL battu à l’aller de cinq points voudra impérativement se racheter comme le rappelle Romain Latapy «  un match revanche oui quelque part car on a bien joué pendant trois quart temps à Toulouse et on lâche tout dans le dernier on peut s’en vouloir ! ». De plus ,l’expérimenté (ou jeune) réalais se méfie énormément de ce groupe Toulousains qu’il connait un peu : « le TOAC est une équipe très athlétique qui joue très bien ensemble avec les anciens du Toulouse Basket Club un jolie mélange entre jeunesse et expérience». La mission des chalossais s’annonce périlleuse mais dans le chaudron Saint-Aubinois et pour la grande soirée Agralia, les joueurs devraient trouver la motivation nécessaire pour continuer la série positive avant d’aller défier le HDC la semaine suivante. Avec un effectif quasiment au complet (Benoit toujours en délicatesse avec le dos), le REAL se doit de rester invincible sur son sol et quand on parle de la lutte indécise avec les voisins Luycotins pour la montée en N2, Romain Latapy semble à la fois excité mais aussi lucide car rien n’est joué encore : « c’est un duel qui fait saliver tout le monde, on rêve tous d’une finale à Monségur dans une salle ultra blindée et comme dit si bien Maradona, arriver dans la surface et ne pas pouvoir tirer au but, c’est comme danser avec sa sœur ! Donc on fera tout pour repartir avec la victoire. Mais la saison est très longue encore et on a beaucoup de match compliqués à commencer par ce samedi ! On prend match après match et l’important c’est les 3 points ». Le point est donc fait, à présent place au duel prometteur entre chalossais et Haut Garonnais, et rendez-vous après la rencontre pour une bonne côte à l’os chalossaise !


DIMANCHE 09 FÉVRIER

– U20M, 14H à Lacrabe (vs Côteaux du Luy) :

Horaire exceptionnelle de 14H pour nos juniors qui pourront un peu décuver de la veille mais il va malgré tout falloir mettre les baskets pour jouer un match, au complet ou pas, telle est la surprise chaque dimanche…

– REAL 4M, 14H à Hauriet (vs Côteaux du Luy 4) :

La Dream Team comme chaque semaine à présent remet son invincibilité en jeu. Les voisins Luycotins restent sur deux gros succès, la partie pourrait donc comme face à EFCB être disputée. Mais à domicile, Lionel et sa troupe ne doivent pas laisser de points en route si la première place veut être gardée au chaud encore un peu.

– REAL 2F, 16H à Hauriet (vs MCB 2) :

Le dernier match perdu en prolongations a laissé des regrets à nos filles, il est donc temps de se rattraper face à MCB. Cela sera pas si simple que cela face à une équipe déjà rencontré par deux fois en début de saison où les matchs se sont soldés par deux défaites. A domicile tout est possible cependant.