INTERVIEW : Marcel Tréméa – « Ça sera un match plus que particulier »


Qui de mieux placé pour évoquer le match de ce weekend que Marcel Tréméa. Après huit années passées au club, l’ancien technicien réalais est, depuis la saison dernière, revenu sur ses terres, au sein de son club de la JAO. Entretien à quelques jours de la rencontre…


– Bonjour Marcel, Comment analyses-tu le début de championnat de ton équipe ?

Marcel Tréméa : « C’est un début de championnat compliqué (2v – 4d). Nous ne sommes qu’à deux victoires et même si on a perdu de peu à chaque fois, ce sont tout de même des défaites au compteur. On a une équipe jeune et qui doit apprendre rapidement sinon ça sera compliqué.»

– Vos défaites se sont jouées sur des écarts minimes, y a-t-il des regrets de ne pas avoir fait mieux ?

Marcel Tréméa : « Oui forcément, cela se joue simplement à l’expérience. On manque de métier dans les matchs serrés ou sur les fins de matchs, c’est la contrainte de cette jeunesse (les recrues ont 18-20-21 ans). Dans les moments compliqués, on a pas encore toute la sérénité que l’on peut ou que l’on doit avoir.»

– Quels sont les objectifs de la JAO cette saison ?

Marcel Tréméa : « L’objectif c’est le maintien. En début de saison nous visions un maintien plus confortable, mais là, au vu de la poule relevée et des futures refontes (3 à 4 descentes envisagées) on va parler juste de maintien.»

– Ce weekend, c’est le REAL Chalossais qui débarque à la salle Scohy, que penses-tu de cette équipe ?

Marcel Tréméa : « Le REAL est un rouleau compresseur, il y a une bonne amalgame entre les anciens et jeunes qui sont talentueux. Il y a tout, du talent, de l’expérience, du gabarit. Rémy et Mouss mène ça de mains de maîtres donc oui c’est une belle machine. »

– C’est la première fois depuis ton départ que tu joues face au REAL en match de compétition. Est-ce un match plus particulier dans la saison ?

Marcel Tréméa : « Oui plus que particulier même. Passer huit ans dans un club avec tout ce que j’ai pu y connaitre, tous les liens. Le club a grandit et je suis fier d’être aller au REAL. De plus, nous ne boxons pas dans la même catégorie en terme de jeu et d’objectifs sur la saison. Enfin, revoir tout les gens que j’ai pu côtoyer, face à moi samedi soir, ça sera forcément compliqué et donc très particulier.»

– Un mot sur ton adversaire coach du soir Rémy Condéranne que tu as pu coacher au REAL durant les premières saisons ?

Marcel Tréméa : « Rémy a prouvé la saison dernière que c’était un très bon coach avec une montée certes refusée et une finale de Coupe des Landes qu’il ne fallait pas rater avec cet événement exceptionnel aux arènes de Dax. Il a été au rendez-vous et a mené l’équipe là où il fallait. C’est un compétiteur, il fait du bon boulot et emmènera ce groupe le plus haut possible. Quant à Mouss, il est devenu très sage et ne prend plus de technique. Ça serait dommage qu’il prenne sa première samedi soir face à nous (rires).»

– Malgré le fait que l’on connaisse la passion à la JAO, est-ce que les derbys landais et la Coupe des Landes te manquent ?

Marcel Tréméa : « Oui il n’y a pas de demi-mesure, la passion pour les derbys ici n’est pas la même, il y en a peu justement (M2BS). La Coupe des Landes, quand tu l’as vécue et gagnée qui plus est, cette ambiance des jours de matchs (ainsi que les lendemains), c’est certain ça manque.»

– A l’avenir, te revois tu sur un banc landais en Nationale ?

Marcel Tréméa : « Je ne sais pas. On ne sait pas de quoi l’avenir sera fait, là je suis à 200% avec la JAO. Je donne le maximum d’infos et de billes à Marc Coronas mon assistant pour qu’il vole de ses propres ailes par la suite donc on verra ce sujet plus tard.»

888 total views, 7 views today