INTERVIEW – Tom LARTIGAU


Nous poursuivons notre série d’entretiens avec les nouveaux arrivants au REAL Chalossais pour cette saison 2020-2021. C’est au tour aujourd’hui de Tom LARTIGAU, transfuge de l’ADB et nouveau joueur de l’équipe 2M. Bienvenue Tom !


– Age, domicile, situation et ce que tu aimerais faire plus tard.

Alors, je m’appelle Tom Lartigau, j’ai 18 ans depuis 3 mois, je suis étudiant à Bordeaux dans une école privée de journalisme. Plus tard, je souhaiterais être donc journaliste sportif ou bien si la voie du journalisme ne m’intéresse finalement pas, j’aimerais être quand même dans le milieu du sport. J’habite donc à Bordeaux pour les études mais sinon je suis chez mes parents à Louer dans les Landes.

– Tu es basketteur depuis quel âge ?

J’ai commencé le basket quand j’étais vraiment petit, je devais avoir environ 5 ans par là c’était en baby basket à Préchacq-les-bains.

– Peux-tu nous retracer ton parcours sportif ?

J’ai commencé à faire du judo à Montfort-en-Chalosse quand j’avais 4 ans. Bon j’avoue les tatamis et les kimonos c’était pas fait pour moi même si j’ai gratté deux trois ceintures qui ne valent pas grand chose. Après ça je me suis essayé à la balle orange et depuis ça n’a pas changé. J’ai fait toutes mes années jeunes, donc du baby jusqu’en minimes, dans le club de Gamarde en entente avec Préchacq-les-bains (je sais que ça fait pas trop plaisir à certains mdrrr…) où j’ai beaucoup appris notamment grâce à Mathieu Hérault mais surtout Rémy Lauga pendant toutes ces saisons. J’évoluais tout le temps en série A et puis en première année cadets j’ai passé les détections à l’ADB et j’ai été pris en cadets inter-région pour ma première année. Cette année là j’évoluais en inter-région et aussi avec l’équipe région. Ensuite, j’ai vécu ma seconde année cadets en région et c’était la saison que j’ai aimé le plus à tous les niveaux, on a vécu beaucoup des choses ensemble entre potes et avec un coach, JB Oyhanondo, qui était à fond avec nous dans les bons comme les mauvais moments car on a fait presque le parcours parfait… C’était vraiment ma meilleure saison et expérience basket depuis que je joue, c’était juste fou. Puis j’ai fini ma dernière année cadet au niveau cadets France toujours à l’ADB avec qui j’ai vécu pleins de choses et j’ai beaucoup de souvenirs de cette année mais je jouais aussi le samedi en équipe 2 seniors avec d’autres coéquipiers de cadets. Et pour finir j’ai signé au Real Chalossais cette saison.

– Tes points forts/faibles dans le basket ?

Ahaha ! j’ai un bon point faible mais maintenant moins parce que je le travaille, c’est la main gauche, tous mes anciens coéquipiers d’ADB le savent et surtout Théo Lespiau et Benjamin Lacoste qui s’en amusaient bien ; mais j’avoue la main gauche je n’aime pas trop ça mais je la travaille maintenant. Pour ce qui est des points forts je pense que c’est mon côté « athlétique » notamment avec la détente et je dirais aussi l’agressivité au cercle par le drive.

– Dans ton parcours, il y a-t-il des souvenirs qui t’ont marqué ?

Mes deux dernières saisons cadets m’ont beaucoup marqué. La deuxième année car on avait un très bon groupe d’amis, on se connaissait vraiment bien en dehors et sur le terrain, il y avait une superbe cohésion d’équipe et voilà on est allé à Pomarez dans les arènes pour la finale région et ensuite en finale de coupe Fauthoux qu’on a gagné. C’était vraiment une saison énorme, on a atteint des objectifs qu’on s’était fixé depuis la préparation de la saison et c’était vraiment une super année avec un groupe génial. L’année en cadets France était bien aussi, on voyageait partout, on s’entendait bien et c’était cool de découvrir et de pouvoir finir son parcours en jeune à ce niveau là et toujours avec des amis. On a aussi vécu pleins de bons moments et malheureusement la Covid-19 a écourté cette saison qui n’était pas finie.

– Un match à oublier ?

Forcément et je pense que mes potes de l’ADB seront d’accord avec ça, c’est la finale à Pomarez pour le titre de champion d’Aquitaine. En gros on avait pris conscience de l’enjeu et on était tous beaucoup stressés mais quand même prêts à jouer et on a sorti un match moyen même très moyen, on était pas dedans mais on menait de 15 pts à la fin du 3ème quarts-temps et là sans trop savoir pourquoi encore aujourd’hui, on a laissé la victoire s’échapper et on a perdu finalement de 3pts au terme du match. On était vraiment stressés et on a craqué et voilà on est passé probablement à côté de l’une de nos plus belles victoires et c’était un souvenir douloureux pour nous mais on s’est consolé 3 semaines plus tard en gagnant la coupe Fauthoux. Mais j’aimerais bien oublier ce match ou mieux encore le rejouer.

– Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

Pour cette saison, j’ai un objectif qui est d’abord collectif, on vise le haut de tableau comme l’équipe avait fait la saison dernière et pourquoi pas atteindre la montée en Pré-Nationale (ndlr : R1). On a un très bon groupe mais la plupart on ne se connaissait pas donc c’est à nous de tout faire pour être prêts et avoir des automatismes ensemble. Après j’ai un but plus personnel c’est de me développer le plus possible dans ce niveau seniors pour devenir encore un meilleur joueur. Le fait de jouer en R2 donc à un très bon niveau me permet de grandir et de progresser dans tous les aspects du jeu. Je m’entraîne aussi avec la Nationale 3 et cela m’aide vraiment à évoluer. Forcément dans un coin de la tête j’ai cet objectif de faire quelques apparitions avec l’équipe 1, mais principalement je veux apporter ma jeunesse et mon envie pour aller le plus loin possible avec les deux équipes et faire de grandes choses cette saison.

– Un mot sur le REAL Chalossais ?

Pour moi le Réal Chalossais a toujours fait parti des ces grands clubs qui dominent dans les Landes. Je trouve qu’il a une grande histoire, un très gros palmarès et des supporters qui sont à fond derrière leurs équipes. Je trouve qu’il y a une très bonne cohésion entre les personnes du club que ce soit joueurs, staffs et supporters et puis j’aime beaucoup la combativité et la soif de victoire qu’il y a au Réal.

– Comment as-tu signé chez nous ? Comment cela s’est passé ?

A la fin de la saison dernière, quelques clubs m’ont appelé pour intégrer leurs équipes seniors pour cette saison. Nano Alonso (coach de la R2) m’avait contacté aussi, j’ai beaucoup réfléchi et après quelques appels et messages j’ai pris ma décision de m’engager avec le REAL Chalossais. C’était la proposition qui me plaisait le plus et je savais que j’allais être bien dans ce club avec mes coéquipiers et coachs. Et quelques temps après, par le biais de Yann Brocaires qui me connaissait depuis petit, Rémy Conderanne (coach de la N3) à récupéré mon numéro pour que j’intègre la préparation et les entraînements avec l’équipe 1. Et puis j’avais des amis et des connaissances qui jouaient au REAL donc ce club ne m’était pas totalement inconnu. Je me sens vraiment bien au sein de l’équipe, il y a une bonne cohésion et je suis bien encadré notamment avec Romain Larrieu et Baptiste Dezes qui sont un peu mes mentors avec la R2. J’ai très bien été accueilli aussi par les joueurs et les coachs de l’équipe N3 avec qui je vais aussi apprendre beaucoup de choses.

– Un mot pour les supporters ?

J’ai déjà pu faire quelques matchs amicaux avec la R2 et la première journée de championnat en N3 et j’adore déjà l’expérience que je suis en train de vivre. J’ai vraiment hâte de jouer pour cette nouvelle saison sous les couleurs du REAL Chalossais mais aussi de découvrir l’ambiance et l’engouement que les supporters apportent à ce club. J’espère pouvoir vous montrer tout ce dont je suis capable au fil des matchs et aussi grandir, évoluer au maximum en tant que joueur . J’avais beaucoup d’objectifs en venant au REAL et j’ai vraiment envie d’aller le plus loin possible et vivre de belles expériences ici. Je suis très heureux de faire partie de ce club et de partager ça avec vous. Merci à vous et Hasta La Victoria !!!

 1,097 total views,  1 views today