Les résultats du 29-30 avril

1F

Les filles auront un avantage de 4 points à conserver pour le match retour du week-end prochain.


EQUIPE 1M (N2) : Le REAL s’offre un nouveau gros !

Lieu : LARBEY Mi-temps : 33 – 28 Quart-temps : 15 – 12, 18 – 16, 18 – 22, 13 – 14, 12 – 4.

REAL Chalossais : Brocaires 12, Ilardia 6, Latapy 21, Meuel 21, Seck 2 puis Darrieutort -, Crabos 3, Hoffmann 2, Benon 5, Benoit 3.

JSA Bordeaux : Dalmat 7, Trtic 7, Boundy 16, Darrigand 10, Vorotnikotas 5 puis Zefania -, Aka 5, Mignot -, Vallois 10, Vialaret 8.

Les grosses écuries n’apprécient guère la Chalosse. Après Golfe Juan, Toulouse, voici l’armada et ses pros des JSA Bordeaux qui tombent en terre Réalaise après un duel acharné et très physique. Le premier quart-temps est équilibré, les défenses sont bien en place de part et d’autre. On y voit un round d’observation et le REAL est devant légèrement, 15-12, 10ème. La suite est similaire, le rythme n’est pas si élevé mais l’engagement physique est total. C’est un vrai match défensif où les barbelés sont de sortie, Vialaret répond à Brocaires et Latapy, les paniers se font rares mais à ce petit jeu là, ce sont les locaux les plus précis et à la pause, les ciels et marines mènent petitement 33–28, rien n’est joué. Les Bordelais décidés à jouer les play-offs en cette fin de saison se réveillent par l’intermédiaire de Vallois mais aussi par de nombreux tirs extérieurs. Les Réalais sont perturbés et moins à l’aise en attaque, Latapy et Benon vont limiter la casse pour leurs coéquipiers. Pourtant, le REAL est encore devant mais sur la plus petite des marges, le danger est là, 51 – 50, 30ème. La dernière manche est ainsi très tendue, personne ne veut et peut se détacher au score, ce qui rend les derniers instants électrique. Malgré des triples importants, les hommes de Marcel Tréméa n’arrivent pas à faire la différence, quelques acteurs passent alors sur la ligne des lancers-francs : tant Ilardia que Darrigand ne tremblent pas, les Bordelais auront la balle de match qui sera cafouillées. On a droit à une prolongation, une nouvelle fois pour le REAL, 64 partout. Lors de cette période de cinq minutes, le duo Ilardia – Meuel fera un sacré boulot pour permettre aux leurs de creuser un écart conséquent. Derrière ça, dans une salle qui pousse, les bleus s’arrachent en défense et c’est en toute logique qu’ils s’imposent de huit points, 76-68. Une nouvelle performance XXL à domicile pour le REAL qui s’est montré assez intraitable et dur à jouer sur son sol cette saison.

EQUIPE 2M (1/2 finale R3) : Pour la deuxième demi-finale (la première étant Jurancon – Le Haillan : 74 – 87), 100% landaise celle-ci, deux équipes au profil similaire étaient sur le terrain : des joueurs vaillants et du cru. Les verts et blancs de la JUMP partaient avec un léger avantage, celui d’avoir une forte colonie de supporters colorés et très bruyants.  Si Benjamin Lespes et Victor Babby ouvrent rapidement la marque, les possessions suivantes sont cafouillées (3 balles perdues), 10-4. L’entrée de Thomas Lamarque lance le REAL : dix points de sa part met les bleus en tête, 13-15. Pour peu de temps puisque deux nouvelles pertes de balle profitent à la JUMP. Le repli réalais est inquiétant tout comme le rebond. Et c’est encore Thomas Lamarque qui tient le navire à flot (16 points dans le quart temps), 21-23 au premier. Les problèmes du rebond persistent et les bleus deviennent maladroits, même de très près, en témoignent les deux seuls points mis en 5 minutes, 30-25. Les verts profitent des largesses défensives du REAL et pourraient même avoir un pécule plus important sans eux aussi, une maladresse de près. Les maigres points réalais viennent sur lancer-francs et la mi-temps arrive à point nommé, 38-35 après deux triples de Jordan Lesbarrères pour les adversaires. Avec de meilleures intentions défensives, les bleus récupèrent quelques ballons, soit aussitôt perdus, soit ratés à mi-distance. Ils préfèrent discuter l’arbitrage plutôt que de gommer leurs erreurs, 45-37. Victor Babby récolte ses deuxième et troisième faute avant d’écoper d’une faute technique attribuée au banc. Les arbitres rentrent dans une accumulation de coup de sifflet profitables au REAL qui, emmené par Andy Thomas, reprend les commandes 48-50. La fin de quart-temps est à l’avantage des bleus qui prennent, grâce une bonne agressivité des deux côtés du terrain, un petit avantage à 10 minutes du terme, 53-58. Les verts sont déjà dans la pénalité après trois minutes. Andy Thomas fait le boulot dessous, 59-66. Victor Babby capte un rebond important 63-70. Un moment de fébrilité gagne les bleus sur la ligne des lancers. Mais en deux minutes express, Baptiste Dezes dessous, Thomas Lamarque dans les airs, Adrien Blein à trois points et Andy Thomas avec la faute tuent le match 67-80. Les réalais finissent en roue libre et se qualifient pour la finale du championnat R3 69-82. Rendez vous à Anglet le 13 mai à 15h face au Haillan pour prendre la revanche sur la finale 2011 perdue.

EQUIPE 1F (barrage aller D1) : Dans ce match aller de barrage, les réalaises en blanc entament le mieux la rencontre. Basé sur un jeu collectif et des contre-attaques concrétisées, les filles mènent rapidement de 10 points. Dans le second quart-temps, le sérieux en défense et l’application dans les systèmes augmentent l’écart avant un petit relâchement avant la mi-temps. A la reprise, le changement de défense des bleues de l’ASCH perturbe les locales qui perdent pied. Le match tourne et les visiteuses prennent l’ascendant pour mener de cinq points à la fin du troisième. Mais l’ASCH paiera ses efforts sur la fin. Le REAL en profite pour revenir et repasser devant pour l’emporter finalement 59-55. Il faudra essayer de faire aussi bien à Serrelous dans une semaine pour espérer se maintenir.

EQUIPE 4M (1/4 de finale aller D3) : Pour cette première manche du 1/4 finale, le REAL est opposé aux solides adversaires de BTO 2 qui a terminé leader de sa poule et qui compte dans ses rangs bon nombre de joueurs de l’équipe 1, récente championne Excellence qui accède à la région. La première période est équilibrée mais par manque de dureté défensive, les locaux laissent marquer quelques paniers simples aux visiteurs. L’écart est minime mais c’est bien BTO en tête à la pause 32-38, ce qui permet aux Réalais d’y croire encore. La seconde mi-temps est bien différente : alternant plusieurs défenses, les bleus n’arrivent pas à stopper les artilleurs adverses, la muraille orange et verte est difficile à franchir, compacte, laissant peu de chances aux intérieurs bleus. Sans réelle solution, les locaux subissent et malgré le fait de vouloir à tout prix réduire l’écart en vue du match retour, BTO prend une sérieuse option en l’emportant aisément 63-79. La marge est importante, il faudra alors un match quasi parfait à Tercis dans une semaine sinon les baskets seront rangés au placard dès le week-end prochain.


Les résultats :

  • NM2 REAL CHALOSSAIS – JSA BORDEAUX BASKET : 76 – 68
  • 1/2FIN_RM3 JEUNE UNION MISSON POUILLON – REAL CHALOSSAIS 2 : 69 – 82
  • PRE REGION FEMININE BARRAGE 8 A REAL CHALOSSAIS – AVENIR SERRESLOUSIENS COLOMBINS HORSARROIS : 59 – 55
  • SENIORS MASCULINS 3 1/4 A REAL CHALOSSAIS 4 – BASKET TERCIS OEYRELUY 2 : 63 – 79

1,379 total views, 1 views today