RÉSULTATS : Weekend du 15-16-17 octobre 2021

 


VENDREDI 15 OCTOBRE :

– REAL 4M, 21H à Misson (vs JUMP 3) : VICTOIRE 35-84


SAMEDI 16 OCTOBRE :

– U9F DÉFAITE 11-15 contre Cap Gascogne et VICTOIRE 19-18 contre Labenne // U9M : VICTOIRE 23-4 contre Labenne et DÉFAITE 8-33 contre ADB.

U9 Filles : Challenge nettement plus relevé pour les filles sur ce second plateau. Après une bonne entame nos filles sont dépassées au score au buzzer de la mi-temps par Haut Mauco. Ces dernières ne lâcheront plus cet avantage. Défaite 11 à 15. Deuxième match contre Labenne qui venait de battre Haut Mauco. Le début de match est plus difficile mais les filles ne lâchent rien et après de belles actions collectives arrivent à passer devant. Labenne repasse devant en 2ième mi-temps et les filles arrachent la victoire à 3 secondes du terme. Victoire 19 à 18 !

– U11F, 13H30 à Labenne (vs Labenne) :  VICTOIRE 8-62

Après le match difficile du weekend dernier contre le Stade Montois et toujours avec un effectif réduit, les poussines s’imposent nettement du côté de Labenne 62 -8.

– U13M, 17H à Souprosse (vs HMCB) : VICTOIRE 77-34

– U15F, 16H à Saubrigues (vs BOCS) : REPORTE

– U17M, 14H à Toulouzette (vs ADB) : DÉFAITE 49-65

Les weekends se suivent mais ne se ressemblent pas. Après un match intéressant contre CSGB et un bon match contre le stade Montois, les cadets affrontaient ADB 2. Malheureusement les visiteurs remportent le match, car les jeunes locaux sont passés totalement à côté. Cela n’est que partie remise, il faudra se ressaisir en coupe Fauthoux avant le prochain match de championnat.

– U18F, 16H à Toulouzette (vs ABN) : VICTOIRE 78-69

Les cadettes recevaient hier après midi ABN pour le premier match retour dans nos belles arènes de Toulouzette, qui devaient selon les pronostics accueillir 2000 personnes, et qui n’en a accueilli qu’un peu moins. Le match démarre très bien pour nos filles qui en quelques minutes prennent les devant. Je me tourne 1 minute pour expliquer un nouveau système qui allait marcher à tout les coups à Lise, c’était sûr, et je voix au tableau du score que l’on mène 15 à 0. Avec une grosse défense, des interceptions, une bonne contre attaque, et un bon coaching, tout se passe bien. Mais arrivé à 4 minutes et 37 seconde au chronomètre de jeu, Lise, prend un rebond, part en contre attaque, et se blesse à la cheville, ce qui nous laisse à 6 filles pour finir le match, avec deux filles déjà à 2 fautes. Je leur dit bien de ne pas chercher la balle, et de plus s’aider pour éviter de faire des fautes, mais le brouhaha des 2000 supporters les empêche de m’entendre, et bien naturellement le premier quart-temps se finit avec un score de 23 à 5 en notre faveur, et Solène à 3 faute. Je leur réitère ma consigne de ne pas faire de faute et surtout à Solène qui en a 3. Bien entendu je ne m’étais pas rendu compte que mon élocution a cause de ma blessure était mauvaise, et qu’elles ne m’ont à nouveau pas comprise, et au bout de quelques minutes de jeu, je me retrouve avec 1 fille sur le banc, occise d’avoir couru tant qu’elle le pouvait, et Solène qui comprend enfin le charabia que je lui ai dit en voyant qu’elle est à 4 fautes. Et comme notre équipe reste solidaire dans la difficulté deux autres se disent, « pourquoi je ne ferais pas des fautes aussi pour ne pas laisser Solène toute seule ». Je me retrouve donc avec 4 joueuses à 2 fautes au moins, et 3 avec 3 fautes ou plus. Et en plus de ça, dans ce deuxième quart temps, au delà de faire des fautes, nous prenons 35 points, ce qui nous ramène à la mi temps à 44 à 40 pour nous. De retour des vestiaires après une bonne grosse engueulade (franchement elles l’avaient mérité), et des consignes précises (tout est relatif), sur la manière d’attaquer la zone adverse qui nous a ralenti en fin de deuxième quart temps, notre équipe retrouve le parquet et ne fait bien entendu pas du tout le système demandé par les coachs. S’ensuit une période où le score se raccourcit ou s’agrandit tel un concert d’accordéon, avec des moments où l’on met du rythme, la balle circule bien et l’on marque. Et des moments où on se cache. Marie nous bouge un peu tout ça dessous et nous garde dans le match dans le troisième quart temps, avec quelques autres bons passages, et c’est seulement au 4ème, quand les filles puisent dans leurs réservent que l’on creuse l’écart dans les dernières minutes notamment grâce à de bonnes fixations et extras passes qui arrivent dans les main de Cécile en feu, qui nous met ça dans le filet, que l’on creuse l’écart définitif. Malgré un manque d’écoute, les filles se sont très bien battues et si elles se sont relâchées au deuxième quart temps, elles ont su tenir le coup à la fin en restant lucide malgré la fatigue, et elles ont mérité cette victoire qu’elles sont allées chercher loin face à de vaillantes adversaires.

– REAL 1M, 20H à Toulouges (vs USAT) : DÉFAITE 92-82

Plus long déplacement de la saison et malheureusement nous avons laissé notre défense à Saint aubin avant de partir. Malgré une bonne entame, nous avons subi la furia locale en particulier dans un 3ème quart temps où on était aux abonnés absents. Malgré la belle réaction au dernier quart temps, il était déjà trop tard. 3 déplacements et 3 défaites. À nous de corriger ça pour les prochains déplacements. Vendredi gros défi avec la réception du stade montois NM2 à Saint aubin. Il faudra que le chaudron soit chaud, nous n’y avons pas joué en match officiel depuis 1 an et demi. Il nous tarde.

– REAL 2M, 17H à Garonne (vs GAB 2) : VICTOIRE 76-77

En déplacement à Garonne l’équipe 2 garçon avait besoin d’une victoire pour enfin lancer sa saison et confirmer la victoire de la semaine dernière. Mais encore une fois le départ est totalement raté. Manque de rythme, défense absente, rebonds non contrôlés… même le changement de défense n’y fait pas grand chose. Bilan -12 a là mi temps. La seconde partie est d’un tout autre calibre. Les joueurs realais reviennent avec de meilleures intentions. On récupère des balles en défense et notre jeu rapide se met en place. Et bizarrement, avec un rythme enfin retrouvé, l’adresse revient aussi. Le dernier quart est maîtrisé. Les locaux déjouent et on en profites pour prendre 4/5 points d’avance. Dans les dernières secondes Garonne coupe le jeux mais on ne tremble pas sur la ligne des lancers. Malgré un panier au buzzer le réal s’impose 76/77. Félicitation aux joueurs pour le sursaut d’orgueil, pour l’état de d’esprit et la solidarité montrés sur cette seconde mi-temps.

– REAL 1F, 20H à Navarrenx (vs SCAN) : DÉFAITE 64-49

Nouvelle merveille du calendrier pour se relancer après notre déroute basque avec un déplacement dans le chaudron d’Audaux. Le mot d’ordre était simple: Remettre les valeurs du basket chalossais en avant. La mission démarre plutôt bien dans cette ambiance hostile et le premier quart temps se termine sur le score de 18 à 18: orgie offensive en perspective. Malheureusement l’euphorie est de courte durée, nous perdons le rythme et avec lui, l’adresse, la dureté défensive et la tronche. Le deuxième quart temps est complètement raté, -12 à la mi temps. Après une prise de conscience le groupe réagi de la meilleure des manières en remettant de l’agressivité, de l’envie et du plaisir. Le momentum est pour nous et nous revenons doucement dans le short des adversaires. Les lancers francs ratés ne nous permettent pas de passer devant. A 6 minutes de la fin nous revenons à -5 mais la fin de match n’est malheureusement pas à notre avantage, les rebonds off adverses finissent de nous remettre la tête dans le sac. -14 à la fin. Le résultat est lourd au final mais notre trou d’air dans le second quart temps + les lancers, pertes de balles bêtes et rebonds off auront eu raison de nos valeurs retrouvaient. Un match qui doit nous servir d’apprentissage pour ce jeune groupe. Encore du travail nous le savons mais nous ne pouvons que monter en puissance. Nous devons être en action et non en réaction! Prochain match samedi avec un troisième déplacement d’affilé à Cauneille.


DIMANCHE 17 OCTOBRE :

– REAL 2F, 13H30 à Aubagnan (vs TBC 2) : DÉFAITE 54-40

Défaite à l’ extérieur contre TBC2 de 14pts 54 40 après un premier quart-temps très compliqué (22 à 2), les filles rentrent dans le match petit à petit et réduisent l’écart à 3pts mais vont craquer physiquement sur les dernières minutes pour finalement s’incliner de 14 pts.

 436 total views,  1 views today